Accueil » blog » Masque de grossesse, tout savoir sur le traitement

Masque de grossesse, tout savoir sur le traitement

masque de grossesse

Redouté par de nombreuses femmes enceintes, le masque de grossesse, également appelé mélasma, touche 10 à 15 % des femmes enceintes. Bien qu’il soit bénin, l’inconfort qu’il peut créer sur le plan esthétique est réel.

Quelles sont les causes du masque de grossesse ? Est-il possible de l’empêcher d’apparaître? Et, une fois que le mélasma apparait, comment s’en débarrasser ? Nous répondons, dans cet article, à toutes ces questions.

Comment reconnaître le mélasma ?

Le masque de grossesse se caractérise par la présence de plaques pigmentées sur le visage. Ces grosses taches brunes ou grisâtres sont généralement concentrées sur le front, autour des yeux, au-dessus des lèvres et sur les joues. La symétrie de chaque côté du visage étant souvent observée, le terme « masque » a été associé à ce phénomène. Le mélasma est totalement bénin. Il se caractérise par un manque d’uniformité du teint, pourtant il ne présente aucun danger pour votre santé.

Quelles sont les causes du masque de grossesse ?

L’origine précise du mélasma reste inconnue bien que nous sachions qu’il est principalement causé par un trouble hormonal. C’est la raison pour laquelle il affecte principalement les femmes enceintes, en particulier lorsque les niveaux d’hormones sont à leur plus haut niveau (c’est-à-dire la deuxième partie de la grossesse). En effet, l’excès d’œstrogènes stimule la production de mélanine (c’est-à-dire le pigment qui donne à la peau sa couleur) au niveau local.

Simultanément, des facteurs familiaux peuvent avoir un effet et favoriser l’apparition du masque de grossesse. Les facteurs génétiques jouent également un rôle clé dans la prédisposition au développement du mélasma. En effet, les phototypes foncés sont naturellement plus sensibles au développement de cette forme d’hyperpigmentation. C’est pourquoi les masques de grossesse sont courants sur les peaux noires.

Le soleil est le principal facteur d’activation du mélasma

La mélanine est un pigment naturel dont le rôle est de protéger la peau contre les méfaits du soleil. Lorsque la peau est exposée à la lumière ultraviolette, les mélanocytes (c’est-à-dire les cellules qui se trouvent dans les couches profondes de l’épiderme) sont activés et font apparaître des pigments sombres.

L’hyperpigmentation qui résulte du masque de grossesse étant liée à une surproduction de mélanine, l’exposition au soleil apparaît naturellement comme son principal déclencheur.

Comment éviter d’avoir un masque de grossesse ?

Le meilleur allié contre le mélasma : la crème solaire

La mélanine s’active sous l’effet des rayons ultraviolets. Pour limiter sa production et éviter d’avoir le visage couvert de plaques brunes, il est indispensable d’utiliser une crème solaire très haute protection (SPF 50 ou 50+), même en hiver.

Nos meilleurs conseils pour éviter le mélasma

Le meilleur moyen d’éviter l’apparition de taches brunes ou de souffrir de troubles de la pigmentation est avant tout de prendre soin de sa peau au quotidien en suivant différentes étapes :

  • Nettoyez votre peau avec de l’eau apaisante comme une eau thermale ;
  • Effectuez une exfoliation cutanée afin de débarrasser la peau des impuretés ;
  • L’hydrater pour reformer le film hydrolipidique protecteur de l’épiderme.

Hormis l’adoption de cette routine, nous ne pouvons pas vous conseiller grand-chose. Pour éviter l’apparition de plaques disgracieuses dues au masque de grossesse, les femmes enceintes doivent éviter une exposition prolongée au soleil aux heures les plus chaudes de la journée. En effet, même la meilleure crème solaire ne peut garantir une protection totale dans le temps.

En cas d’exposition inévitable, voici deux conseils pour préserver votre teint :

  • Appliquez une poudre minérale avec SPF sur votre crème solaire. Cela renforcera la protection déjà fournie par la crème solaire. La poudre renforcera également la protection appliquée en première couche ;
  • Portez un chapeau à large bord ou une casquette qui couvre suffisamment votre visage.

Comment traiter le masque de grossesse ?

Les médecins déconseillent souvent de traiter le mélasma pendant que vous êtes encore enceinte. En effet, l’utilisation d’un traitement dépigmentant peut avoir des effets néfastes sur le fœtus, et, la plupart du temps, les taches brunes disparaissent d’elles-mêmes une fois le niveau hormonal revenu à la normale.

Il est essentiel d’être patiente car cela peut prendre quelques mois après l’accouchement pour que votre peau redevienne normale, surtout si vous allaitez. Si le masque de grossesse persiste au-delà de 6 mois après l’accouchement ou l’allaitement, vous pouvez recourir à différentes solutions pour y remédier.

Soins utilisant des actifs dépigmentants

Pour vous débarrasser du mélasma, les crèmes anti-taches aux actifs dépigmentants peuvent vous aider à retrouver une peau sans imperfection.

Parmi les actifs reconnus pour leur efficacité à réduire les taches, on retrouve :

  • Acide azélaïque;
  • Vitamine C;
  • Acides de fruits AHA;
  • Acide citrique.

Traitement au laser

Le traitement au laser consiste à éliminer l’excès de mélanine pigment par pigment, par photothermolyse.

Les hormones affectent souvent les femmes à différents niveaux. La peau ne fait pas exception et le jeu des hormones conduit au masque de grossesse. Heureusement, il suffit de suivre quelques étapes de base pour l’éviter. Si malgré tout vous souffrez d’hyperpigmentation, la patience alliée à une routine beauté saine reste souvent l’arme la plus simple et la plus efficace pour y remédier.

Trois points clés à retenir sur le masque de grossesse :

  • Le soleil est le principal facteur amenant les femmes à souffrir de masque de grossesse ;
  • Une fois le mélasma là, il est indispensable d’attendre la fin de la grossesse avant d’agir ; le mélasma disparaît généralement de lui-même dans les 6 mois suivant l’accouchement ;
  • Si le masque de grossesse persiste plus de 6 mois après l’accouchement, il existe plusieurs méthodes que vous pouvez adopter pour le réduire. Dans un premier temps, l’application d’une crème dépigmentante peut suffire. Si ce n’est pas le cas, une consultation chez un dermatologue est recommandée avant d’envisager un traitement au laser ou autre.