Comment procéder pour une chirurgie esthétique en Tunisie ?

Comment procéder à votre démarche de chirurgie esthétique ? Et si vous choisissez de franchir le cap dans un pays étranger quelle sera la destination idéale ? La Tunisie, oui c’est à l’autre bout de la méditerranée que vous vivrez une expérience unique et parfaitement réussie à des prix époustouflants et dont la convalescence sera dans une clinique de chirurgie esthétique équipée à la pointe de la technologie. Notamment, vous serez entre de bonnes mains, nos chirurgiens esthétiques sont tous connus à l’échelle internationale. séjour esthétique Tunisie

Recommandations pour votre opération esthétique en Tunisie :

Lorsqu’il s’agit d’une chirurgie esthétique sous anesthésie générale, plusieurs conseils sont à respecter. La première étape que votre chirurgien esthétique vous demande est de préparer des bilans cliniques afin de les examiner lors de votre consultation préopératoire. Il est strictement interdit de prendre aucun médicament pendant le mois qui précède votre intervention sans oublier bien sûr d’arrêter toute consommation de cigarettes ou l’alcool.

Le jour J, vous devez vous présenter à jeun !

S’il s’agit d’une opération de liposuccion, d’une abdominoplastie, une augmentation des seins ou des fesses, une gaine de contention doit être portée, souvent les dispositifs médicaux sont à la charge de la clinique esthétique, organisateur de votre séjour de chirurgie esthétique en Tunisie

Parcours soin de votre chirurgie esthétique en Tunisie :

La démarche à suivre pour une intervention de chirurgie esthétique se conjugue en quatre étapes essentielles :
  • La premier échange avec votre chirurgien esthétique est primordiale lors duquel vous devez exprimer clairement vos attentes et vos besoins esthétiques, votre médecin est dans l’obligation de répondre à toutes questions sur le déroulement de l’intervention, les conseils à suivre, les suites postopératoires.
  • Votre chirurgien esthétique doit vous envoyer un devis personnalisé, gratuit et détaillé.
  • Vous êtes dans l’obligation de remettre votre agrément afin de finaliser et exprimer clairement votre consentement
  • Autre que la consultation préopératoire, une seconde avec le médecin anesthésiste est obligatoire.