Suivi postoperatoire assuré en toute sécurité en Tunisie

Une fois l’intervention de chirurgie esthétique subie, le patient, accompagné par l’assistant, sera conduit à l’hôtel pour y suivre sa période de convalescence. A la veille de sa sortie de la Clinique esthétique, le patient se verra remettre l’ensemble des documents relatifs à son intervention par son chirurgien le cas échéant. Il s’agit notamment du certificat d’authenticité si le patient aurait eu recours à des implants. En ce qui concerne la durée du séjour médical à passer en Tunisie, c’est au chirurgien esthétique pratiquant de la déterminer en fonction du type de l’intervention que le patient subira ainsi que des suites postopératoires.

Le suivi postopératoire en Tunisie :

Le patient n’aura pas à se déplacer de son hôtel, il y recevra justement l’assistant désigné par l’agence pour profiter des différents soins qui lui sont indispensables et nécessaires après son opération esthétique. En ce qui concerne les visites médicales postopératoires, le chirurgien pratiquant se chargera du déplacement jusqu’à l’hôtel 5* pour effectuer deux consultations postopératoires :
  • Une première consultation qui se tient à la suite du déroulement de l’intervention de chirurgie esthétique.
  • Une deuxième consultation qui se tient la veille du retour du patient à son pays et au cours de laquelle, il recevra un compte rendu complet concernant son opération.
En outre, une ordonnance sera délivrée au patient par son chirurgien esthétique lors de la dernière consultation et qui contiendra les différents médicaments disponibles dans le pays du patient et qu’il devra par la suite prendre.

Le suivi après le retour du patient :

Lorsque le patient sera de retour chez lui, il restera en contact avec son chirurgien esthétique. Un processus de surveillance sera mis en place par le chirurgien et se poursuivra sur toute la période de convalescence. Le but étant que cette dernière se passe dans les conditions les plus appropriées. Le cas échéant, le chirurgien pratiquant recommandera au patient un médecin partenaire exerçant dans son pays.

Autres consignes :

  • Ne pas hésiter à consulter le médecin de famille qui est en mesure d’offrir les soins infirmiers nécessaires ou de prescrire des antidouleurs s’ils s’avèrent indispensables.
  • Ne pas déroger de suivre de manière minutieuse l’ensemble des instructions postopératoires qui ont été données par le chirurgien pratiquant, notamment sur le plan de l’hygiène de vie.
  • Prendre contact sans hésitation avec le chirurgien en cas de besoin en recourant au téléphone ou au Skype.